Papillonnage du jour : *Désordonner*

J’ai coupé des fleurs fraîches et blanches au laurier, j’en ai rempli quelques vases. Une certaine façon de s’apaiser, j’ai écrit. J’étais aussi tourmentée que l’orage.

J’ai entendu mes paroles se déverser aussi subitement que l’averse puis s’interrompre dans l’épais brouillard qui s’est élevé au-dessus de l’asphalte.

La suite est sur le blog !